Portraits d'opérateurs

jackie_theart_1
Jackie Théart, horticulteur et président de l’APHUMR qui déménage au C1
Les producteurs horticoles du Marché de Rungis se sont installés dans le bâtiment C1 début septembre. Jackie Théart, horticulteur et président de leur association,  l’APHUMR, explique les circonstances de ce déménagement historique et détaille les perspectives qu’il offre aux horticulteurs franciliens et aux clients du Marché.

 

Dans quelles circonstances les producteurs horticoles de plantes et pots et à massif ont-ils investi le pavillon C1, le plus vaste bâtiment du secteur des fleurs sur le Marché ?

Historiquement, c’est-à-dire depuis 1970, date de création de l’association, les producteurs horticoles usagers du Marché de Rungis ont toujours été répartis sur plusieurs bâtiments sur le MIN. Jusqu’au déménagement, nos adhérents, qui sont exclusivement des producteurs de plantes en pots et de plantes à massifs de la région parisienne, occupaient trois bâtiments, le E1A, le EOA et le EOB.  Pour plus d’attractivité commerciale, la SEMMARIS a souhaité que le vaisseau amiral du secteur propose à la clientèle une offre complète, en regroupant sous un même toit la totalité de la production francilienne: producteurs de fleurs coupées et de plantes en pots et à massif, grossistes en fleurs coupées et feuillagistes.  L’idée, à laquelle nous avons souscrite, consistait à mettre à notre disposition un espace clairement distinct et identifié au sein du pavillon que l’association continue à animer collectivement. Nous gérons en effet toujours le bail et les loyers et les producteurs continuent à commercialiser eux-mêmes sur le Marché tout ou partie de leur production. Les producteurs se sont installés ici le 1er septembre et l’inauguration officielle aura lieu le 6 octobre.

Concrètement, de quelles installations disposez-vous et comment votre activité s’organise-t-elle dorénavant ?jackie_theart_2

La SEMMARIS a aménagé une surface de 3000 m2 en bordure du pavillon qui permet d’accueillir les surfaces de vente de tous nos adhérents. Sur les 34 que comptait l’association, 25 ont intégré cet espace. Certains ont en effet choisi le statut de grossiste, incompatible avec celui de producteurs sur le Marché et se sont donc installés ailleurs. La particularité de notre activité explique d’ailleurs que notre carreau soit clos en dehors des heures d’ouverture arrêtées par l’association.

Notre emplacement bénéficie de quatre portes que la SEMMARIS a ouvert sur l’extérieur du bâtiment, qui servent à l’approvisionnement et à l’entrée des clients et de grilles amovibles à la lisière du reste du pavillon. La SEMMARIS a également installé des portiques équipés de spots à LED au-dessus de chaque surface de vente, repeint tout l’intérieur et décoré le pourtour avec des frises de photos. De son côté, l’association a repeint les sols et sélectionné les bureaux particuliers des entreprises. Pour ce qui est des jours et heures d’ouverture, rien ne devrait changer, au moins pour l’instant, par rapport à la situation antérieure. L’association est active les mardi, jeudi et vendredi. Pour ce qui est des horaires, la plupart des producteurs ouvrent leurs magasins entre 4H00 et 4H30.

Quels avantages attendez-vous de ce déménagement ?

Nous disposons avec cet espace d’un outil fonctionnel et accueillant pour nos clients. Sa situation au sein du principal pavillon du secteur constitue également une opportunité. Le C1 est un passage obligé pour les fleuristes qui viennent chercher de la fleur coupée. Nous bénéficierons donc de ce pôle d’attraction. Mais je pense que notre arrivée dans le pavillon va également contribuer à améliorer son attractivité globale, au bénéfice de l’ensemble des entreprises.  La présence des producteurs de plantes en pots constitue en effet un atout en termes d’offre locale et de proximité. Je compte d’ailleurs en profiter pour proposer aux producteurs des événements promotionnels, des animations, etc. Le lieu s’y prête en effet particulièrement. Si notre secteur s’est beaucoup concentré ces dernières années, les producteurs horticoles présents sur le Marché font en effet preuve d’un grand dynamisme commercial.

TOUS LES PORTRAITS DE LOCATAIRES

Antoine Boucomont, P-DG de Le Delas

Antoine Boucomont inaugurait le 29 juin 2017 le nouveau magasin Provinces Gastronomie, filiale de Le Delas, situé au cœur du pavillon V1P, le pavillon des viandes du Marché de Rungis. L’occasion de re...