Portraits d'opérateurs

Boucomont
Antoine Boucomont, P-DG de Le Delas
Antoine Boucomont inaugurait le 29 juin 2017 le nouveau magasin Provinces Gastronomie, filiale de Le Delas, situé au cœur du pavillon V1P, le pavillon des viandes du Marché de Rungis. L’occasion de revenir avec lui sur l’actualité de l’entreprise.

Vous avez récemment transféré votre magasin Provinces Gastronomies, filiale historique de Le Delas, du pavillon du porc au pavillon de la viande. Pour quelle raison l’avez-vous déménagé d’un bâtiment à l’autre ?

Provinces Gastronomie, qui propose une sélection de produits de charcuterie, de traiteur et d’épicerie, était en effet situé depuis sa création dans le pavillon du porc. Or l’activité de transformation et de commerce du porc de Rungis va emménager dans un nouveau bâtiment, le V1M, actuellement en cours de construction. Or ce pavillon n’a pas été conçu pour accueillir un commerce comme le nôtre. Aussi ai-je demandé à la Semmaris d’envisager que nous puissions faire de la vente sous le pavillon V1P, où il y avait de la place disponible, même si nous ne vendons pas de viande. Les dirigeants du Marché, avec l’accord des professionnels, ont accepté le principe d’une déspécialisation partielle de l’activité du pavillon qui nous a permis d’intégrer ce vaisseau amiral du secteur.

Quelle est la configuration du magasin et quelle est sa vocation ?

Le point de vente, dirigé par Vincent Beaugendre, un professionnel aguerri du secteur de la boucherie, s’étend sur 400 m2, une surface identique à ce dont nous disposions précédemment. Provinces Gastronomie a pour vocation de faciliter la visite des 700 à 800 bouchers et charcutiers qui visitent quotidiennement le MIN en leur proposant des gammes complémentaires à leurs achats de viande fraîche : charcuteries, produits traiteur, épicerie, etc. De cette façon, ces acheteurs, dont le temps est souvent compté, n’ont à se garer qu’une seule fois et gagnent du temps. Notre objectif, en nous installant dans le V1P, c’est de nous rapprocher encore un peu plus de cette clientèle principale, en lui assurant le meilleur service possible.  Provinces gastronomie propose environ un millier de références, sélectionnées en fonction des attentes spécifiques des bouchers et charcutiers. Mais en réalité, le magasin donne accès aux 10 000 références de Le Delas. Une navette permanente est en effet assurée avec le point de vente principal situé dans le secteur traiteur. Si un boucher veut un jambon de porc noir de Bigorre, il l’aura dans la demi-heure !

Quel a été l’accueil de la part de votre environnement sur le V1P ?

Il a été formidable, comme en témoignent les messages de sympathie que nous ont adressés lors de l’inauguration du magasin le président Stéphane Layani, les grossistes du pavillon et les représentants de la boucherie d’Ile-de-France. Nous souhaitons tous que Provinces Gastronomie contribue à améliorer la commercialité du pavillon dans son ensemble et que son arrivée bénéficie à tous, grossistes comme clients. Après une période difficile, le pavillon V1P est en train de retrouver peu à peu des couleurs.

Comment votre entreprise fait face aux difficultés traversées par le secteur de la restauration en Ile-de-France ?

Nous avons subi le contrecoup de la baisse d’activité du CHR en région parisienne en 2016, même si nous avons plutôt bien résisté. On sent cependant une amélioration depuis le début de l’année. La conjoncture ne doit pas nous empêcher d’investir, au contraire. Le Delas a racheté en fin d’année dernière la société harcourtoise de distribution (SHD), une société de distribution située à Nassandres dans l’Eure. Cette acquisition nous permet d’étendre notre zone de chalandise et de nous rapprocher de nos clients normands.

TOUS LES PORTRAITS DE LOCATAIRES

Antoine Boucomont, P-DG de Le Delas

Antoine Boucomont inaugurait le 29 juin 2017 le nouveau magasin Provinces Gastronomie, filiale de Le Delas, situé au cœur du pavillon V1P, le pavillon des viandes du Marché de Rungis. L’occasion de re...